Historique de l’Avocat

avocat-histoGrecs de l’Antiquité avaient de grands orateurs, mais ignoraient l’ existence de l’ Avocat, en tant que tel. Chez les Romains en revanche, la fonction d’ Avocat existait, mais sans statut particulier, jusqu’ au Bas Empire. Ce n’ est qu’ à cette période qu’ est né le Collège des Avocats, appelé « Ordre des Avocats ».

1274 (Saint-Louis): 1er serment et 1ères règles dé ontologiques
1302: création du Barreau
1327: le Tableau des Avocats apparaît : Ordonnance de Philippe de Valois. Le Barreau est alors un Ordre clé rical gouverné par le Doyen, mais le Collège des Avocats est laïc. Le Bâtonnier se substitue progressivement en tant que Chef de l’ Ordre.
Les Avocats sont très nombreux au Moyen Age, et jouissent d’ une grande liberté.
1344: le Parlement pose de nouvelles règles dé ontologiques. La Révolution supprima les Barreaux, mais ils seront restauré s par Napoléon
1822: Une Ordonnance royale du 27 février cré é le monopole de la plaidoirie en faveur des avocats
1920: Naissance du Barreau moderne – Décret du 20 juin, qui oblige les Avocats à s’ inscrire à un Barreau
1941: Loi du 28 juin créant le Certificat Aptitude à la Profession d’ Avocat (CAPA).
La loi du 31 décembre 1971 fusionne les professions judiciaires d’ Avocats, d’ avoués et d’ agréés en 1ère instance
Cette loi a été modifié e par la loi du 31 décembre 1990, qui fusionne les professions d’ Avocat et de Conseil Juridique.

Lors de sa prestation de serment, il jure comme l’Avocat jure, d’ exercer ses fonctions avec  » dignité, conscience, indépendance, probité et humanité « .
La fonction des Avocats est de consulter, de rédiger des actes juridiques, et surtout de représenter et d’ assister leurs clients devant toutes les juridictions (Tribunal de Grande Instance, Tribunal d’ Instance, Conseil de Prud’hommes, Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale, Tribunal Paritaire des Baux Ruraux et les juridictions répressives, juge de proximité, tribunal de l’incapacité, CIVI).



L’Avocat, votre premier conseil, votre premier défenseur

L’Avocat est étymologiquement « Celui que l’on appelle » 
Depuis la fusion de la profession d’Avocat avec celle de Conseils Juridiques (Loi du 31 décembre 1990) le « Nouvel Avocat» assume pleinement ses fonctions de Conseil et de Défense.

L’Avocat est le seul spécialiste du Droit qui assume votre dossier du conseil jusqu’au contentieux éventuel. Il conseille autant qu’il défend, ceci dans tous les domaines intéressant les individus ou les Sociétés.