Le Bâtonnier

Le Bâtonnier est le chef de l’Ordre.
(Il est appelé ainsi car, historiquement, il portait lors des processions à caractère religieux le bâton prieural).

 

Dimier Jean Yves
Maître Jean-Yves DIMIER
Bâtonnier de l’Ordre

puce_noir  Il représente l’Ordre judiciairement et extrajudiciairement
puce_noir  Il convoque et préside l’Assemblée Générale des Avocats et le Conseil de l’Ordre
puce_noir  Il est élu par tous les avocats pour 2 ans,
puce_noir  Il prévient, il concilie les litiges entre Avocats,
puce_noir  Il répond aux plaintes des justiciables.
puce_noir  Il est le garant du respect des règles de déontologie.

Il peut, en outre, déléguer l’exercice de fonctions déterminées à un ou plusieurs membres du Conseil de l’Ordre.

Le Bâtonnier est un conciliateur.
Le Bâtonnier instruit toutes les réclamations formées par des tiers notamment en matière d’arbitrage ordinal (1). Après enquête approfondie et contradictoire, le Bâtonnier rendra une décision qui sera notifiée aux intéressés.

(1) En cas de désaccord avec un avocat, il est possible d’engager une procédure d’arbitrage ordinal. L’avocat est, trop souvent, pris pour cible quand la décision intervenue n’est pas favorable. Pourtant, il faut le rappeler, l’avocat n’a pas d’ obligation de résultat. En cas de désaccord persistant, chacune des parties peut porter le litige devant le Bâtonnier de l’Ordre et faire valoir ses arguments.